« La pierre et le bois sont des matériaux nobles qui ont traversé les siècles et construit les plus belles demeures.
La Maison des Dîmes est une de celles-ci. Elle a le charme de la simplicité et du bon goût. L’harmonie semble la qualité première du lieu, ainsi que le calme, la paix, le repos.
L’hôtesse ajoute au plaisir du séjour. C’est un ravissement.
Gérard , comédien (juillet 2005)

 

« Un week-end succulent, un calme divin, des déjeuners fins et des attentions subtiles, un ensemble de touches qui font de ce tableau un chef d’œuvre. »
Margault, Béa et David (août 2008)


 

« Pas loin de la maison de mes rêves… quasi parfaite !
Un charme indéfinissable dû probablement à la personnalité de notre hôtesse ! On aimerait rester. On espère revenir. »
Marie-Christine et Olivier (août 2009)

 

« La bâtisse du XVème siècle aux fenêtres étroites et nues, habillée d’un rosier grimpant aux fleurs saumonées se dresse comme un rempart qui ne dévoile rien de son mystère. Il faut franchir le seuil pour en percer ce qu’elle a de plus intime… Il faut un peu de temps pour comprendre que chaque objet posé par touches tout comme les touches de peintures accrochées aux murs ne sont pas de l’ordre du hasard mais de celui de la respiration et de la sensibilité de l’hôte qui reçoit… »
Agnès (23 mai 2009)

 

« Il y a des rencontres qui sont un cadeau du ciel…
Le ciel me permette peut-être de revenir, c’est en tout cas, tout le bonheur que je me souhaite. Alors à bientôt ! »
Corinne (26 juillet 2005)

 

« Nous avons eu la chance d’être reçus dans un lieu précieux, inédit, caché dans la campagne. Accueillis par le sourire, d’ailleurs journalier, de la maîtresse des lieux, nos yeux se sont attachés à ce cadre exceptionnel où chaque regard s’arrête à la tradition, le charme, la nature véritable, permettant de rêver, admirer, savourer tant de bonheur dans le calme, la sérénité : merci… Croyez- nous, nous n’oublierons pas… »
Bernard et Sylvie (11 août 2007)